Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 mars 2014

UNE NOUVELLE POLITIQUE SOCIALE POUR LES PLUS FRAGILES

 

Beaucoup confondent l'action sociale et la distribution d'argent ou de matériaux. Je ne veux plus de cette manière de faire qui fait que l'on dépanne sans résoudre le problème en profondeur. Le proverbe ne dit-il pas : "Il vaut mieux apprendre à pêcher à l'homme qui a faim au lieu de lui donner un poisson".

Je souhaite que le Centre Communal d'action social se concentre désormais sur 3 grands domaines : l'Amélioration de l'Habitat et l'accompagnement aux relogements, la Promotion de la famille et l'intégration des publics fragiles, les actions d'urgence et de prévention sanitaires et sociales.

 

Ainsi, nous pourrons :

 

- mettre un employé par personne lourdement handicapée pour aider la famille qui l'a gardée chez elle

 

- déléguer à un organisme extérieur toutes les prestations d'aide à domicile ou d'intervention sociale chez les personnes âgées ou malades

 

- créer une équipe d'intervention urgente, par quartier, dans le cadre de chantiers d'insertion, pour aider les personnes âgées et handicapées à faire des petits travaux d'urgence (élagage, peinture, plomberie, réparations...) et pour lutter contre les maladies virales et parasitaires

 

- mettre dans chaque école un assistant éducatif pour accompagner les enfants et les parents en difficultés d'intégration scolaire et sociale

 

- conditionner toute aide financière à une contrepartie d'activité

 

- revoir les conditions d'aides sociales par le biais d'un dossier évalué par les travailleurs sociaux du Département

- créer un Guichet Unique de demandes d'amélioration de l'habitat, avec une évaluation annuelle des demandes et des réalisations par les prestataires (Pact, Bourbon Bois, Sica Habitat...)

Ainsi, nous pourrons mieux professionnaliser les acteurs sociaux sur notre Commune et mieux répondre aux besoins de la population, sans obligatoirement jouer le rôle de distributeur de bons !!!

 

Allons faire vraiment du social !

 

Commentaires

Bonjour,
Moi je confirme pour la politique sociale.. Au jour d'aujourd'hui. La commune est devenue déficit à cause de tous ces problèmes.. moi en tant employée communaux, je peux affirmer beaucoup de chose qui se passe. J'ai pas le droit Et d'y toucher à un stylo, même pas à l'appareil informatique, je me considère comme une employée fictif qui ne fout rien du matin jusqu'au soir. Étant une employée compétente avec de bon profil, je suis désolée de le dire et vous l'avouer. Seules les incompétentes qui a tout le droit.. Est-ce normal??
Quand je demande quelque chose c'est toujours NON..et pourquoi parce que suis une partie de droite et ce qu'on me l'a affirmer d'ailleurs quand j'ai fait une demande de logement à l'habitat sociale de la mairie.. En ce moment je suis écœuré, on dirait que personne n'est à mon écoute. J'habite dans une maison particulier et j'ai déposé plusieurs demandes auprès des bailleurs sociaux et à chaque fois on me dit que c'est pas eux qui décident, il faut voir auprès du directeur de logement au CCAS, c'est ça la politique.. Je suis dégoutée grave.

Écrit par : Azor | 02 mars 2014

Bonjour,
Moi je confirme pour la politique sociale.. Au jour d'aujourd'hui. La commune est devenue déficit à cause de tous ces problèmes.. moi en tant employée communaux, je peux affirmer beaucoup de chose qui se passe. J'ai pas le droit Et d'y toucher à un stylo, même pas à l'appareil informatique, je me considère comme une employée fictif qui ne fout rien du matin jusqu'au soir. Étant une employée compétente avec de bon profil, je suis désolée de le dire et vous l'avouer. Seules les incompétentes qui a tout le droit.. Est-ce normal??
Quand je demande quelque chose c'est toujours NON..et pourquoi parce que suis une partie de droite et ce qu'on me l'a affirmer d'ailleurs quand j'ai fait une demande de logement à l'habitat sociale de la mairie.. En ce moment je suis écœuré, on dirait que personne n'est à mon écoute. J'habite dans une maison particulier et j'ai déposé plusieurs demandes auprès des bailleurs sociaux et à chaque fois on me dit que c'est pas eux qui décident, il faut voir auprès du directeur de logement au CCAS, c'est ça la politique.. Je suis dégoutée grave.

Écrit par : Azor | 02 mars 2014

Les commentaires sont fermés.