Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 septembre 2013

Reconnaissance d'un Drapeau pour La Réunion : lettre aux exécutifs locaux!

Madame la Présidente du Conseil Général

Monsieur le Président du Conseil Régional

Madame et Messieurs les maires,


Comme vous avez pu le constater, la quasi-totalité des Régions de France ont un emblème fédérateur de leur population, à savoir le Drapeau de leur Région, héritage de leur culture et de leur histoire.

A La Réunion, le débat politique récurrent, opposant séparatistes (indépendantistes ou autonomistes) et Départementalistes, a fait que tout processus d'identification dans un emblème était immanquablement connoté politique.

Aujourd'hui le débat institutionnel étant clos (sauf pour quelques personnes isolées), il est temps pour nous de travailler plus sereinement sur les éléments culturels fédérateurs. Et le drapeau en est un.

Prenons l'exemple des championnats ou Coupe de France de sports collectifs professionnels ou amateurs : chaque petite bourgade de France Hexagonale se fait remarquer par ce signe d'appartenance claire à sa Région, dans le stade. Une équipe Bretonne qui affrontera une équipe Rhône-Alpine ou Corse brandira fièrement son drapeau breton face au Lion ou à la tête de Maure de ses rivaux. Et nous, que brandissons-nous? Rien ! Or, si Mayotte et La Réunion décidaient de s'identifier sous le drapeau de leur région respective lors des jeux des îles, cela ne résoudrait-il pas un certain nombre de problèmes relationnels ?

Pourtant, nous pouvons constater que sur plusieurs sites internet (Wikipédia ou Vikidia par exemple), chaque région et territoire de France hexagonale et d'outre-mer a son emblème officiel ou non, y compris La Réunion. En effet, des acteurs culturels et militants associatifs ont réalisé un travail énorme pour qu'un drapeau réunionnais soit esquissé et reconnu. Ce travail s’est poursuivi de façon apaisée dans l’Association Réunionnaise de Vexillologie (ARV) en 2003, lors d’un concours dont les critères rappelaient que l'emblème devait être "simple, susceptible d’être fédérateur et sans aucune connotation politique".

Ce concours était présidé par Michel Lupant, président en exercice de la Fédération Internationale des Associations Vexillologiques, et a permis la distinction d’un emblème parmi 50 projets. Et cette reconnaissance a même été « institutionnalisée » par la Monnaie de Paris, qui a mis en circulation le 20 Septembre 2010 des pièces de 10 Euros disposant d’une face personnalisée reprenant le drapeau de l’ARV. Ce drapeau n'est aucunement celui prôné par les indépendantistes de La Réunion, qui revendiquent d’ailleurs leur nette démarcation par rapport à cet emblème. Aussi, sur tous les sites fournissant les drapeaux régionaux, l’emblème de La Réunion n’est pas celui des séparatistes.

Je pense que le moment est venu de transcender les courants politiques et d'unir la population réunionnaise derrière des symboles autres que ceux déjà admis comme la célébration du 19 mars 1946 ou du 20 décembre 1848.

Aussi, par la présente je sollicite de votre haute bienveillance l'officialisation, par décision de votre assemblée délibérante, et la reconnaissance de ce drapeau comme emblème de l'île de La Réunion (ce qui n'enlève rien au logo qui représente votre collectivité) ; et que ce drapeau soit hissé dès officialisation à côté des drapeaux français, européen et le cas échéant du logo représentant votre collectivité.

A titre purement indicatif, les débats tourneront sûrement autour non pas de l'opportunité d'une telle action, car cela reviendrait à nier toute revendication identitaire, mais autour de la nécessité par devoir de prolongement de l'histoire, d'inclure le blason historique de l'île dans une partie de ce drapeau et de décider si la devise doit être en français ou en créole.

Pour ma part, je serai pour le Drapeau et, si possible, avec le blason inclus dans le volcan rouge et la devise latine écrite en français et en créole.

Vous souhaitant bonne réception et dans l'attente d'avoir une réponse de votre part, veuillez agréer mes salutations les meilleures.

 

Les commentaires sont fermés.