Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 juin 2012

Un poème pour détendre l'atmosphère..

LES ANNEES D'INTERDITS

 

En levant doucement les yeux sur mes étagères,

Je vois, entre les livres, son image légère.

Elle qui ne peut être belle d'être à un autre,

Elle qui me chavire de ne point être une autre.

 

Perle frémissante dessous mes eaux de jouvence

Lors de nuits imaginées, étonnées de prudence

Dans l'adultère, luisez amante inaccessible

Vous qui désirez mais vous-tenez à l'impossible!

 

Parce qu'il est une damnation de vous adorer

Sans que ce sentiment ne brille en étoile des fées,

Sans que lui, ce bienheureux qui ne fait que vous aimer

Ne perce furtivement nos infidèles pensées,

 

Je vous prie de remplir nos vides d'abondants sonnets,

Pour que l'enfer et le paradis coincent ce secret

En cascade fraîche de sous-entendus polissons:

Nous seuls égrenons les années que nous nous languissons.

Les commentaires sont fermés.