Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 juin 2011

Pour ou Contre le mariage homosexuel?

Voila un débat sociétal très intéressant et que les politiques doivent s'approprier, sans faux fuyant.

En lisant le rapport 2011 de "SOS Homophobie", nous tombons sur une rédaction militante, donc qui touche. Soyons clair: je suis contre toute forme de discrimination dans la vie, même cette hypocrisie qui se cache derrière la "discrimination positive". Le racisme, l'antisémitisme, l'homophobie, l'intégrisme religieux, les communautarismes... Ce sont tous des formes réfléchies d'exclusion de la personne humaine qu'il faut combattre.

Mais dans ce combat, il faut savair parfois ne pas tomber dans des extrêmes qui dénatureraient ce même combat.

En ce qui concerne le mariage, je crois que nous tombons justement dans ces extrêmes. C'est la raison pour laquelle je suis totalement opposé au mariage homosexuel s'il n'exclut pas la possibilité d'adoption et la possibilité de reconnaissance d'un enfant naturel par deux personnes de même sexe.

On ne peut, éducativement, concevoir élever un enfant qui aurait deux pères ou deux mères. C'est irrationnel! Un enfant cherchera toujours son deuxième parent, et vivra toujours avec ce vide immense de ne pas le connaître. Si ce deuxième parent est mort ou disparu, il en fera le deuil ou vivra dans le chagrin mais à partir d'éléments concrets: une tombe, des photos, les témoignages, la famille du parent absent.

Mais si ce deuxième parent biologique (forcément un homme ou une femme!) n'existe pas, tout l'amour de deux êtres n'enlèvera ou ne compensera chez l'enfant l'amour idéalisé de l'être manquant.

Le mariage au sens traditionnel, c'est la création d'un lien juridique, social, moral et sociétal entre un homme et une femme, pour fonder une famille par la procréation ou l'adoption.

Le mariage homosexuel est la création d'un lien juridique pour consacrer une relation durable entre deux personnes de même sexe. Le Pacs suffit largement!!!

A défaut, la notion de famille n'aura alors plus le même sens, ni ne véhiculera les mêmes valeurs, que ceux existant depuis que l'humanité s'est organisée. Et il faudra avoir le courage de le dire et de l'accepter. Dans ce cas, une simple loi n'est pas suffisante, il faudrait une consultation de tous les citoyens français à travers un référendum.

Avec un brin d'humour, je n'ose imaginer une micro-société où tous les hommes s'alliraient aux hommes et où toutes les femmes s'alliraient aux femmes! Cette micro-société disparaitrait vite si elle ne revenait pas à la base même des êtres vivants (animaux ou plantes) hormis les hermaphrodites: il faut deux êtres de sexe différents pour perpétuer l'espèce et les fondements de cette espèce...

Les commentaires sont fermés.