Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 février 2010

La catastrophe budgétaire à Saint-Louis!

Dans une note que j'avais écrite et mise en ligne le 27/12/09, j'avais listé un certain nombre de disfonctionnements au sein de la mairie de Saint-Louis qui résultaient d'une gestion défaillante, pour ne pas dire cahotique.

Aujourd'hui, (même si je me suis astreint au silence, sans pour autant cesser de travailler les dossiers de la commune avec des agents municipaux) je passe du stade de l'inquiétude au désarroi: selon les informations qui me parviennent de la mairie, la situation budgétaire de la commune de Saint-Louis est encore plus catastrophique que l'on croit. Saint-Louis est au bord de la cessation de paiement, par manque de fonds de roulement. La paye du personnel risque de ne pas se faire au pire en avril, au mieux en juillet.

Pendant que toutes les autres communes débattent de leurs orientations budgétaires, Saint-Louis fait le mort et son maire se balade en compagnie de son fils et d'amis.

Les dépenses superflues sont explosives et les capacités d'investissement sont réduites à néant. Les élus deviennent deviennent spécialistes de pose de première pierre sans avoir les garanties de faire des travaux, même en autorisation de programme et crédits de paiements qui permettent d'étaler les dépenses sur plusieurs exercices.

Je n'ai jamais caché que j'ai quitté la mairie avec un déficit réel d'environ 1,5 millions d'euros (soit 10 millions de francs) toutes dépenses confondues, en fin 2007. D'ailleurs, on retrouve tous les chiffres à la Trésorerie et sur le site de la Chambre Régionale des Comptes. Ce n'était rien si sur l'exercice suivant (2008), la nouvelle majorité avait fait les économies prévues sur les dépenses courantes. Malheureusement, les budgets préparés et votés en avril 2008 et en 2009 par la nouvelle majorité communiste ont plombé les finances pour arriver à un déficit record de 22 millions d'euros.

2010 s'annonce sans perspectives de redressement car en plus des dépenses trop lourdes de 2009, vont se rajouter les indemnités des CUI plus les frais d'avocats, après la décision des prud'hommes; les réparations des véhicules qui sont cassés pour la plupart (volontairement ou non), les remborsements des emprunts qui ont été contractés en 2009 pour boucher les trous; les charges de personnels supplémentaires de 2009 et 2010 qui précèdent les élections régionales...

Une catastrophe je vous dis! Même leur haine de ma personne ne saurait abroger une réalité: nous étions meilleurs qu'eux; ni enlever cette triste réalité: ils ne pourront pas éternellement me mettre tout sur le dos.

 

Commentaires

Je suis moi aussi scotché et furieux quand je vois une bande d'incapable qui ne savent pas gérer une entreprise comme la MAIRIE! Je pense qu'il faut se réunir, nous les conseillers de l'opposition afin de trouver et réfléchir une stratégie de contre attaquer avec des chiffres concrets du déficit, de démontrer tout ça aux administrés, leur faire connaître la vérité. Moi même, je ressens des mécontentements et déceptions de la part des gens autour de moi, des clientes dans mon travail, partisans de Claude, elles sont déçus mais je me méfie maintenant des hypocrites!!! Je pense que maintenant Cyrille qu'il faut réagir et nous réunir et choisir des gens qui ne trahiront point! Je suis prêt à mener le combat à tes cotés même si dès fois je ne suis pas d'accord sur certains points mais reste fidèle au groupe. Abdoul.

Écrit par : GHANTY | 18 février 2010

Le compte administratif de 2009 aura lieu fin Mars 2010. La vérité des chiffres sera révélée au grand jour. De ce fait, les administrés connaîtrontla vérité.

Écrit par : william | 18 février 2010

Les commentaires sont fermés.