Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 septembre 2008

Quelle politique de mobilité pour La Réunion?!

Depuis deux décennies, la problématique de la mobilité se pose avec acuité dans notre île.

La mobilité est un objectif que l’on se fixe pour permettre à la population, dans toute sa globalité, de se déplacer vers les lieux d’échanges, de création de richesse ou de loisirs.

Les transports et les infrastructures liées à ces transports sont les moyens que l’on se donne pour atteindre cet objectif.

L’inter-modalité est la mise en adéquation des transports, des publics cibles, des innovations techniques et technologiques et du respect de l’environnement.

A la Réunion, il y a trois modes de transports grands publics : la voiture particulière (qui a pris une place importante dans l’économie et la vie de tous les jours, influençant fortement les investissements publics à travers la construction des routes) ; le taxi (qui ne réussit pas à s’adapter à l’évolution des transports et aux lois successives réglementant le transport public de personnes) et le bus (la création du réseau Car Jaune a été une étape cruciale mais s’essouffle). Le Tram-Train sera peut-être un nouveau mode.

Il faudrait une stratégie claire après la fin des travaux et l’ouverture de la route des Tamarins :

- Ne plus recommencer un tel projet qui a été et restera un gouffre financier
- Prioriser la circulation des bus sur les routes nationales qui passent dans les agglomérations, afin de créer un réseau plus adapté et d’augmenter le nombre pour augmenter la fréquence
- Concentrer les investissements régionaux et départementaux sur les ports (à généraliser en pêche, plaisance et passagers), hélistations et aéroports afin de créer une dynamique de transports aériens et maritimes, en ouvrant clairement La Réunion sur l’extérieur
- Solliciter de l’Etat le Transférer de la compétence transport public de personnes (sauf pour les scolaires et les personnes handicapées) par terre, mer, air, fluvial et ferré à une seule collectivité qui serait la Région, avec création d’une Police Régionale des Transports
- Définir avec les communes des espaces de centre ville interdit aux voitures et privilégiant des modes anti-bruits (voies piétonnes, vélo, petit-trains électriques)
- Créer une Taxe Régionale Additionnelle inférieure ou égale à 10% sur les Assurances Automobiles
- Elargir les compétences de la SEMATRA au transport maritime et ouvrir le capital afin de créer une compagnie régionale.

Il y a un manque de vision et surtout une absence de planification claire qui découle d’un manque de stratégie : on ne voit pas assez que les investissements que nous faisons favorisent une économie en intra, trop endogame quand il se veut endogène ; alors qu’il faudrait une économie de conquête, en extra, résolument tournée vers l’extérieur. Ce n’est pas forcément du Développement.

La mobilité des réunionnais doit se faire en fonction de la vision économique des politiques. Est-ce un hasard si certains pays, comme l’Afrique du Sud, ont couplé des secteurs clefs dans l’exercice des responsabilités (routes, transports, emploi) au niveau des provinces ou des régions ? Le vécu de difficultés récentes ont amené de l’ingéniosité. Nous avons malheureusement développé une certaine culture de l’opulence financière parce que nous ne connaissons plus les difficultés des guerres, des catastrophes ou de la pauvreté extrême. Réagir, ce serait déjà agir…

Commentaires

luttons contre le racisme et la violence , que le jeudi 08 octobre soit le début d un long combat pour reconquérir notre commune ,soyons digne et fort votons cyrille hamilcaro !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : jp | 02 octobre 2008

Après des décisions quelques peu hâtives et peu réfléchies de certains saint-louisiens, nous voilà face à un revirement de situation, et ce, pour notre plus grand plaisir. Le 8 octobre sera la décision finale, mais restons positif! Cependant, si nouvelle élection il y a lieu, tâchons de réfléchir avant de fermer la fameuse enveloppe, car cette chance ne se présentera pas 2 fois !! à bon entendeurs...

Écrit par : didi | 02 octobre 2008

Pourquoi avoir mené une campagne si violente alors qu'on vit dans un pays où chaque citoyen peut laisser libre cour à ses opinions.(c'est le but de la démocratie)

Il est important de rappeller que le régime communiste est qualifié de dictature, il serait ainsi très interessant de citer deux exemples flagrants à savoir l'ex URSS et la Chine où tout est sous contrôle via un régime totalitaire.(les personnes au pouvoir ont droit de vie et de mort sur chaque citoyen et excercent la censure à tout va)

Cette idéologie est à proscrire dans notre pays car elle ne fait qu'apporter violence et haine surtout dans la mentalité réunionnaise.
La Réunion est un des rares départements français où le Parti Communiste tient encore un rôle de pilier, or il m'est d'avis d'inviter les citoyens à le classer dans la catégorie d'extrême même s'il prétend défendre les plus défavorisés.
Car il ne suffit pas d'être de gauche pour faire de la politique sociale. L'exemple a été donné sur la commune de Saint Louis où de nombreux efforts ont été faits pour lutter contre l'isolement social et matériel des saint louisiens.
Ne souhaitant pas polémiquer, je ne fais qu'apostropher le passage ou plutôt l'ère du parti communiste vu qu'il n'a rien apporté de nouveau dans la vie saint louisienne à part faillite et "talibanisme" (il est malheureusement constaté que les personnes supportant le camp adverse n'agissent pas en tant qu'électeur mais en tant que soldat d'une légion)

Il devient alors risqué d'afficher ses pensées, ce qui me désole car nous vivons en l'an 2008 et de nombreuses personnes ont peur de représailles.

Enfin, ma plus grande tristesse vient de l'interprétation de la politique par certaines personnes qui ont donné un vote en se basant uniquement sur la couleur de peau d'un candidat, sur une île connu dans le monde entier pour sa tolérance entre toutes les communautés.

Notre image a été bafouée par autant de bassesses.

Alors soyons responsable et n'ayons pas peur de ces gens-là.

Donnons l'exemple, montrons que nous ne sommes pas des barbares et que nous savons exposer nos idées avec les moyens les plus efficaces c'est à dire, notre quotient intellectuel et notre élocution.

Bon courage à M.HAMILCARO qui ne fait que d'être jugé par des gens qui n'ont pas à le faire....

Écrit par : Jean Hugues PHILEAS | 02 octobre 2008

bonjour,si aujourd'hui on en revient là c'est qu'il y à eu des erreurs commises ne nous voilont pas la face nous avons l'opportunité de réparer pour mieux avancer alors faisons le et regardons droit devant et marchons la tete haute avec Cyrille Hamilcaro Courage... nous tiembo ensemble nous largue pas.

Écrit par : brigitte | 08 octobre 2008

moi, je dis que tout le monde fait des erreurs et cyrille comme beaucoup d'autres politiciens en a fait car il a fai confiance gentiment à des gens qui l'ont trahis! il a fait de cette ville une ville + agréable a vivre!! je me dis qu'il faut continuer ce combat!! avc Cyrille HamicarO!!

Écrit par : st louisienne | 12 novembre 2008

j etais fiere d etre dans une ville propre dans le respet.j etais sur paris je me faisais une joie de venter mon MAIRE.QUI sera et restera CYRILLE HAMILECARO.qui j espere regadera sa grande FAMILLE qui le soutiendra toujours contre tous.meme si je dois repartir moi et mon frere votra toujours pour la JUSTICE &VERITER&PAIX. DANS MA VILLE Là j ai honte.c est tres tres salle.je penses que les saint louisiens ont pu voir qui le plus proche de la populations.qui se preoqupes de la ville PROPREde la nourriture pour nos enfants a la cantine.nos enfants etaient fiere de manger a la cantine.les enfants ne manges plus a leur FAIM. quelle honte!!!!! moi je souhaite que mon CAFE redevient le1magistras vde ma ville.mi souhaite a ou bon courrage.tienbo largue pa surtout nou le la meme!!!!CYRILLE maire.a+

Écrit par : marie | 14 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.