Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 avril 2008

Il faut sauver Haïti !?!

Depuis des décennies, la première colonie francophone à avoir eu son indépendance (la seule d'ailleurs à avoir conquis sa liberté!) vit dans un dénuement terrible. Ce pays de noirs est devenu le plus pauvre de la planète à cause d'un pillage systématique des richesses (déjà faible!) par une classe politique tantôt affairiste, tantôt dictatoriale, tantôt incompétente.

La jeunesse haïtienne se meurt de faim, du sida, de drogue, de maltraitance et d'assassinat. Le pays a faim depuis des lustres, sombre de plus en plus dans la pire des misères pendant que sa voisine, la République Dominicaine, se développe après être sortie de la dictature; et tandis que les jeunes qui se sont expatriés aux Etats-Unis se font connaitre là-bas par le traffic de drogue ou en devenant chauffeurs de taxis.

Il y a certes une élite, des jeunes cultivés, des hommes et des femmes de bonne volonté, qui ont réussi ou qui réussissent, mais comment peuvent-ils aider ce pays qui connait ses premières émeutes de la faim; cette nouvelle guerre mondiale qui ne dit pas son nom?

La France a un devoir non seulement d'ingérence mais de "Dictature de la Démocratie"! Je m'explique: La France doit demander mandat à l'ONU pour, seule, développer un partenariat privilégié avec Haïti, si besoin par la force: Défense et Sécurité civile et militaire; aide alimentaire prioritaire par le surplus des productions agricoles françaises; assistance technique pour le développement de l'administration et l'amélioration sanitaire; aide financière uniquement pour l'investissement dans écoles, hôpitaux et voies de communication; libre circulation des biens et des personnes (ayant un contrat de travail ou accepté dans une université) entre Haïti et les départements français d'Amérique.

Quel intérêt? Constituer à terme une Fédération Francophone d'Amérique encore plus forte que la Commission de l'Océan Indien, à l'image de ce que veut créer le Président de La République avec l'Union Méditéranéenne.

La France perd du terrain en Afrique. Elle doit regagner de l'influence en utilisant son Histoire, ses anciens Territoires et surtout sa Réputation de Pays de Coeur.

C'est un défi immense qui n'est qu'un investissement sur l'Humanité et la Fraternité, où l'enjeu n'est ni ressources naturelles ni stratégie de conquête. Quoique...

Redonnons à notre jeunesse le goût du combat pour un idéal. Si Haïti, lointain et peuplé de noirs parlant créole, peut être le premier pavé que l'on lancera pour une nouvelle révolution de la conscience européenne et française, donc réunionnaise, alors soyons téméraire et vive la Révolution!